Manuel du savoir twitter à l’usage des trolls et des incompris

Parce qu’il est bon parfois de revenir aux sources, fi des explications grandiloquentes sur les réseaux sociaux et leurs implications dans les marchés ascendants des entreprises du CAC 40, s’agirait déjà de savoir se conduire lorsqu’on est dessus. C’est pas le tout d’être sur Twitter, il faut aussi y survivre.

Pour cela, nous avons humblement fait une liste des choses à faire et à ne pas faire pour être un bon twittos comme nous, avoir pleins de followers qui nous aiment et qui relaient avec entrain nos gazouillis, peu d’ennemis, des prospects en veux tu en voila, des clients heureux et surtout, des cheveux beaucoup plus épais.

 

 

A FAIRE : des jeux, des journées à thèmes, jouez avec les hashtag (#ceci #est #un #hashtag) n’ayez pas peur de jouer. Du plus fun au moins fun, ce sont les plus créatifs qui gagnent. Prenez exemple sur ce qui fait recette #MiniMeAvatar, #teamcasserole ou encore #goodnight à l’international.

A NE PAS FAIRE : Ecouter ceux qui vous disent que le live twitt est mauvais pour la santé. Certes, live twitter une conférence ne va intéresser que vous et ceux qui y sont, mais globalement tout ce que vous twittez ne va intéresser qu’une partie de vos followers, et si vous êtes à cette conférence, c’est que vous y avez un centre d’intérêt : partagez sans hésiter, c’est cela qui va construire votre réseau : vos centres d’intérêts, personnels ou professionnels. Quant à Koh Lanta, pensez à ceux qui ne sont pas devant la télé et live twittez sans relâche, vous serez bien aimable.

 

A FAIRE : poser des questions à votre communauté. Faites appel à eux, ils vous répondront, ou retwitteront votre demande pour que vous obteniez une réponse. Twitter ça sert aussi à ça.

A FAIRE DU COUP : Répondre aux questions de gens que vous suivez. Cela paraît bête hein ? Ben oui.

A NE PAS FAIRE : écouter ceux qui vous déconseillent de terminer vos twitts par « please RT ». A tous les coups ce sont eux qui ont conseillé à Victoria Beckham d’arrêter de sourire. Vous terminez un twitt par please RT si vous avez besoin qu’on le RT. Si vous parlez de votre digestion, ce n’est vraiment pas obligatoire, même si ça pourrait être drôle. Maintenant si vous ignorez ce que signifie RT, contactez-nous très vite.

 

 

A FAIRE : Interpeller les comptes intéressants, essayer de vous intégrer dans des conversations, ATTENTION PAS COMME UN ESCARGOT

Si pas de réponse : Retentez votre chance 1 fois.

A NE PAS FAIRE : Répondre sans arrêt à quelqu’un qui ne vous répond jamais. Commenter systématiquement les gens « cool » en espérant qu’ils daignent vous envoyer un smiley. Attachez-vous à trouver les contacts intéressants pour vous et laissez les « stars » twitter entre eux. Comme au collège, oui madame.

 

A FAIRE : Remercier vos nouveaux followers si l’envie vous en prend. Il n’y a pas de mal à faire du name dropping bien placé.

 

A NE PAS FAIRE : Twitter vos unfollow. Sérieusement !! Dire à tout le monde que quelqu’un ne vous aime plus ? 9 fois sur 10, ce n’est pas un bug ou un unfollow sauvage, sachez-le. 10 fois sur 11 la personne qui se retrouve citée fait semblant d’avoir été victime d’un bug et vous refollow à contrecoeur. C’est vraiment ce que vous voulez ?

A NE PAS FAIRE NON PLUS : le follow back systématique est mauvais pour l’écoute. Demandez à @JeanlucR. Définitivement nous pensons qu’un bon twittos n’est pas un twittos mort mais un twittos dont le ratio following/follower laisse présager une écoute active et un contenu intéressant. Suivez qui vous pouvez pour avoir une timeline supportable.

 

A FAIRE : Défollowez qui vous voudrez. Ne faites pas comme moi, qui rechigne à désuivre par empathie extrémiste. Vous avez le droit de vous construire une timeline à votre mesure, surtout vous qui commencez maintenant. Faites des listes pour y mettre tous les gens qui vous intéresse, créez une colonne par liste dans votre client tweetdeck et laissez votre « All friends » en paix. Votre veille ne doit pas pâtir de votre recherche effrénée de nouveaux followers.

A NE PAS FAIRE : Automatiser quoi que ce soit. Du DM de bienvenue honni au #FF algorythmique, twitter, c’est comme parler. Avec l’avantage de l’haleine et du temps de réponse. Vous n’imaginez pas dire des choses apprises par coeur et espérer duper votre interlocuteur ? Si ? Vous travaillez dans le marketing ?

 

 

A FAIRE : ce que vous voulez tout en restant à l’écoute. Si plus de deux personnes non identifiées comme des trolls officiels vous disent que vous êtes lourd ou vous défollowent en peu de temps, c’est que vous êtes lourd.

A NE PAS FAIRE : lire les articles ayant pour ambition de vous dire quoi faire et ne pas faire sous peine de se retrouver devant son twitter vide à se demander de quoi Foutrediantre, vais-je bien pouvoir parler ? Vu qu’il ne reste à peu près rien à dire une fois les 15 choses à ne pas dires pas dites. C’est clair ? Evidemment si vous écoutez ce conseil vous ne lirez pas non plus cet article que vous êtes en train de lire. Appréciez le paradoxe et retrouvons nous sur twitter :

 

@Fanny pour du fun peu organisé mais globalement bien léché

@FaDa pour l’actu de notre petite entreprise

@DamienDouani pour les points de vue les plus pertinents sur le high tech, l’entertainment, le web, et d’autres trucs intelligents, la plupart du temps …